Le vaccin ne sera pas obligatoire

(L’urgentiste.com) – Les autorités sanitaires camerounaises souhaitent actualiser les protocoles de vaccination contre la pandémie de Covid-19. Le projet est peaufiné par le Programme élargi de vaccination (PEV), bras séculier de l’État en la matière. L’une des principales innovations de ce projet d’actualisation porte sur l’introduction d’une 3e dose de vaccin appelé «dose de rappel» ou «dose booster». Saisi par correspondance depuis le 6 octobre 2021 par le ministre de la Santé publique, le Conseil scientifique des Urgences de Santé publique s’est penché sur la question lors d’une récente session.

Selon l’avis émis le 14 décembre dernier, ce Conseil de savants présidé par le Pr Koulla Sinata, ancienne secrétaire générale du Minsanté, se dit «favorable», à «l’utilisation d’une dose supplémentaire (dose booster) de vaccin après vaccination complète», peut-on lire dans le document confidentiel dont L’urgentiste a eu copie. Mais, pour l’équipe du Pr Koulla Sinata, cette 3e «dose booster» se fera uniquement chez des personnes à risque de présenter une infection sévère (personnes âgées de plus de 50 ans, et/ou avec comorbidités, et immunocompromis…) ayant reçu deux doses complètes ou une dose de vaccin selon le type et l’indication des vaccins utilisées au Cameroun.

En fait, «De façon générale, après une longue période de vaccination, il est conseillé de prendre une dose de rappel», a indiqué dans les colonnes de Cameroon Tribune, le Dr Tchokfe Shalom Ndoula, secrétaire permanent du PEV. Toutefois, si cette option est actée par les officiels de la Santé, «il ne s’agira pas de reprendre le schéma vaccinal, mais de booster la ou les doses précédentes», précise le Dr Tchokfe.  A noter que d’autres pays en Afrique l’ont déjà introduit. C’est le cas du Maroc et de l’Afrique du Sud dès ce mois de janvier pour les plus de 60 ans. Au Gabon voisin, sur instruction d’Ali Bongo, le lancement d’une campagne de vaccination pour administrer la 3e de vaccin aux personnes jugées à risque est imminent.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here