Une réunion entre le « Collectif des médecins indignés » et le ministre de la Santé publique qu’accompagnera une belle brochette de collaborateurs est prévue demain 4 août 2020. Elle aura lieu dans la salle de conférence du ministère à Yaoundé, et fait suite à la crise née après la suppression de la prime de 2400 Fcfa des salaires des médecins fonctionnaires.

Dans cette correspondance parvenue à la rédaction de lurgentiste.com avec pour objet « Concertation dans le cadre de l’assainissement du fichier solde de l’État », Manaouda Malachie invite le président du Collectif à se faire accompagner par deux de ses collaborateurs ayant « une bonne maitrise » dudit dossier.

« Faisant suite à la démarche engagée par un collectif des médecins dits indignés après la suppression dans le traitement salarial de certains personnels du corps de la Santé, de l’assainissement solde des personnels de l’État, j’ai l’honneur de vous demander de bien vouloir prendre part à une réunion que je présiderai, le mardi 4 aout 2020 à 15 heures précises dans la salle de conférence de mon département ministériel », écrit le Minsanté.

Pour l’heure, côté médecins, rien ne filtre sur le contenu du « mémo » à adresser à leur autorité tutélaire demain. L’un des responsables confie juste que le Collectif a des doléances et exigences particulières. Sans plus de détails. Déjà, dans la lettre adressée au Président de la République, les médecins réclamaient ni plus ni moins, « que d’une part, cette prime amputée nous soit intégralement restituée et d’autre part une revalorisation salariale à la hauteur de nos longues années d’étude, de la complexité de notre mission et des efforts parfois surhumains que nous réalisons pour tenir bon face à cette crise sanitaire sans précédent ».

En rappel, les médecins fonctionnaires du Cameroun ont constaté la suppression de 2400 Fcfa de leur salaire du mois de juillet 2020. Cette somme amputée représente la prime de « technicité agent technique ». Le « Collectif des médecins indignés » a donc vu le jour et entamé une protestation contre la suppression de cette prime de leur salaire. Ils ont désigné Me Assira Engouté pour défendre leurs intérêts.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here