Yaoundé. La promotion de la santé se donne rendez-vous à la Foire

(Lurgentiste.com)- Dans tout système de santé, la promotion de la santé constitue un maillon essentiel. Elle a pour but de créer, grâce à un effort de sensibilisation, les conditions favorables indispensables à l’épanouissement de la santé. Au Cameroun, le constat fait état de ce qu’elle est insuffisamment mise en œuvre. A l’observation, les activités de promotion se limitent davantage à la prévention des maladies et à l’éducation à la santé, sans prise en compte véritable des déterminants sociaux de la santé.

Parmi les actions pour promouvoir la santé définie par l’Organisation mondiale de santé (OMS), figurent en bonne place la création d’environnements favorables, le renforcement de l’action communautaire et la réorientation des services de santé. Or, « De plus en plus, les services de santé font face à la réticence des populations et des mauvais discours circulent sur toutes les prestations sanitaires, notamment la vaccination », regrette Alirou Yédidia Jonas, Directeur de la Foire de Santé au Cameroun.

D’où l’organisation de la Foire de Santé du Cameroun, avec pour but de promouvoir la santé. C’est « avant tout un grand rendez-vous annuel de promotion de la santé axés sur la consolidation de la confiance entre population et acteur du secteur santé », explique ce dernier. A cet effet, « Nous mobilisons les experts de tous les domaines dans un même cadre, avec un même but : la promotion de la santé. La médecine traditionnelle vous y attend », poursuit-il.

Cette foire permettra ainsi aux professionnels de la santé de présenter leur profession et d’échanger avec les patients. Du 1er au 5 novembre prochain à Yaoundé, les populations pourront donc avoir droit aux consultations gratuites en gynécologies, ophtalmologie ; aux tests de VIH/Sida et hépatite B ; au dépistage des cancers du sein et du col de l’utérus. Les échographie, l’hygiène bucco-dentaire, la vaccination contre le cancer du col de l’utérus, le Covid-19, la poliomyélite et le choléra ne sont pas en reste.

Des conférences, expositions des acteurs de la santé, atelier de formation en premiers secours, un grand concert de musique de musique d’engagement national contre le cancer du col de l’utérus sont entre autres au programme de cet évènement. A noter aussi que des actions de mobilisation sociale en faveur de la vaccination se dérouleront dans les villes où l’hésitation vaccinale a fait son nid comme Yaoundé, Douala et Bafoussam.

Olive Atangana

Journaliste diplômée de l'École supérieure des sciences et techniques de l'information et de communication (Esstic) au Cameroun. Passionnée et spécialisée des questions de santé publique et épidémiologie. Ambassadrice de la lutte contre le paludisme au Cameroun, pour le compte des médias. Etudiante en master professionnel, sur la Communication en Santé et environnement. Membre de plusieurs associations de Santé et Politique, dont la Fédération mondiale des journalistes scientifiques (WFSJ) et le Club des journalistes politiques du Cameroun (Club Po). Très active sur mes comptes Tweeter et Facebook.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *