Essais cliniques sur les humains. Le Cameroun durcit les sanctions contre les fraudeurs

(L’urgentiste.com)- Au Cameroun, des sanctions pénales seront désormais appliquées aux promoteurs d’un projet de recherche médicale en cas de manquements à leurs obligations à l’endroit des participants. Ainsi, sera puni d’un emprisonnement d’un à cinq ans et d’une amende de 10 millions à 50 millions de Fcfa, celui qui réalise un projet de recherche médicale sans avoir informé les participants de leurs droits, des modalités...