Étiqueté : Dr Matshidiso Moeti

Cameroun. Le diabète juvénile coûte annuellement près de 700 000 Fcfa par malade

Des frais de traitement supportés par l’Etat qui leur assure l’insuline, principal médicament. Le Cameroun compte selon les statistiques officielles, plus d’un million de diabétiques et un taux de prévalence de 6%. Parmi eux, 10%, sont insulino-dépendants. La grande partie de ces insulino-dépendants sont des enfants dont l’âge varie entre 0-21 ans. La file active de cette tranche est comprise entre 700 et 800 (200...

Covid-19. L’OMS cherche à comprendre pourquoi l’Afrique est moins touchée

Une conférence de presse pour détailler les premières pistes de recherche a eu lieu ce jour. Un programme de collecte de données dans 9 pays du continent est en cours. Les résultats de recherche sont attendus d’ici quelques mois. Au départ, le pronostic vital de l’Afrique face au Covid-19 était engagé. Compte tenu du fait que le continent compte une majorité de pays pauvres aux...

Cameroun. Le gouvernement ambitionne de baisser à 5,3% le taux de prévalence de l’hépatite B

C’est à travers son Plan Stratégique National 2020-2024 lancé le 28 août 2020 à Yaoundé. La prévalence nationale de l’hépatite B est de 8,3% pour la tranche d’âge 15-59 ans. L’enquête Camphia 2017 de qui sont ces chiffres révèle par ailleurs que ladite prévalence la plus élevée est celle de l’Extrême-Nord avec 17,7% et la tranche d’âge la plus affectée est celle de 25-29 ans...

Cameroun. La médecine traditionnelle en quête d’une reconnaissance institutionnelle

La 18ème Journée africaine de cette branche de la médecine célébrée ce jour a été l’occasion pour le Réseau des parlementaires pour la promotion de la santé et la valorisation de la médecine traditionnelle africaine, de réitérer la nécessité qu’un Projet de Loi soit présenté au Parlement pour une meilleure structuration. «Toutes les résolutions prises lors des précédentes éditions ou célébrations sont restées jusqu’ici lettre...

Le Cameroun recherche 300 000 poches de sang pour couvrir la demande nationale

Plus de 300 000 transfusions sanguines ne sont pas réalisées, faute de sang. Le besoin annuel est lui estimé à 400 000 poches de sang. De janvier à mai 2020, le Programme national de Transfusion sanguine (Pnts), n’a pu collecter que 32 328 poches de sang dans les 10 régions du Cameroun. Or, le besoin annuel du pays est estimé à 400 000 poches de sang. « Si l’on regarde...