Étiqueté : CNLS

Comité de lutte contre le Sida. Les priorités du Dr Hadja Hamsatou, promue Secrétaire permanent

(L’urgentiste.com)- C’est une Dr Hadja Hamsatou assez posée avec les idées déjà pleins la tête que nous avons joint au téléphone hier 15 février 2022. Au lendemain de sa nomination comme Secrétaire permanent au Groupe Technique Central du Comité National de Lutte contre le Sida (CNLS) le 14 février, la toute nouvelle promue sait déjà pertinemment quelles seront ses priorités une fois installée dans ses...

VIH/Sida. Avec une prévalence de 4 % et près de 10 000 décès, les femmes restent les plus infectées au Cameroun

(Lurgentiste.com) – Le VIH/Sida reste une maladie des femmes au Cameroun. Selon les chiffres de 2021 du Comité national de lutte contre le Sida (CNLS), le taux de prévalence chez elles est toujours plus élevé, comparé à celui des hommes. En effet, sur les 496 mille 506 personnes vivant avec le VIH (Pvvih) au Cameroun, 329 mille sont des femmes (4,03%), contre 167 mille hommes...

Cameroun. Gratuité de la prise en charge du VIH/Sida dès 2020

L’annonce a été faite par les autorités sanitaires à l’occasion de la commémoration de la 32e journée de lutte contre cette maladie, hier 1er décembre 2019. A partir du 1er janvier 2020, les services de prise en charge du VIH/Sida au Cameroun seront gratuits. Le président de la République, Paul Biya, a en effet décrété la gratuité de tous les services liés à la prise en charge de...

Cameroun. 958 enfants atteints du VIH en 2018

Selon le Rapport 2018 du Comité national de lutte contre le Sida (CNLS), 17214 d’entre eux sont nés de mères séropositives, sur une estimation de 26698 femmes enceintes VIH positif  (VIH+) au 31 décembre 2018.  Les chiffres de la transmission Mère-Enfant du VIH/Sida au Cameroun ne sont pas reluisants. Selon le Rapport 2018 du Comité national de lutte contre le Sida (CNLS), 17214 enfants sont...

Cameroun. Assurances sur la disponibilité des antirétroviraux

D’après des sources au Comité national de lutte contre le Sida (CNLS), les stocks et financements disponibles permettent de couvrir les besoins jusqu’en 2022.   « Les ARV (Antirétroviraux : Ndlr) sont disponibles jusqu’au 31 décembre 2020, date de clôture de la subvention en cours ». Cette précision est d’une source sous anonymat au Comité national de lutte contre le Sida (CNLS). C’est du moins, ce qui ressort...