Paludisme. Les 331 000 doses de vaccins reçues par le Cameroun seront distribuées dès le 29 décembre 2023

(Lurgentiste.com) – Le 29 décembre 2023. Telle est la date où le Cameroun prévoit l’introduction du vaccin antipaludique RTS,S dans son programme de vaccination de routine. L’information est du Programme Elargi de vaccination (PEV). Elle a été rendue publique ce jour, au lendemain de l’arrivée au Cameroun, de 331 200 doses de vaccins contre le paludisme.

La cargaison a été réceptionnée ce 21 novembre à Yaoundé par le ministre de la Santé. « La première année de son introduction, ce vaccin sera déployé prioritairement dans 42 districts de santé repartis dans les 10 régions du pays », informe le PEV. Ces districts de santé ont été choisis à travers des critères bien définis : ceux à risque plus élevé du paludisme ; où les enfants meurent plus de paludisme et où l’on enregistre plus de cas graves.

A noter que la cible dans un premier temps sera les enfants de 6 à 24 mois. Ces enfants recevront donc 4 doses de vaccins à 6, 7, 9 et 24 mois. Le RTS,S est un vaccin « qui répond aux standards en matière d’efficacité, de qualité, d’innocuité et d’acceptabilité », rassure le PEV. Il a été homologué par l’OMS. Au total, il est attendu six millions de doses. Le pays fait partie de 12 autres pays africains avec un fardeau de paludisme élevé qui ont été sélectionnés dans le programme d’allocation de 18 millions de doses du RTS,S.

Ce sera sur la période allant de 2023-2025. Au Cameroun, le paludisme est responsable de 70% des décès chez les enfants de moins de 5 ans. En rappel, le paludisme reste l’une des principales causes de mortalité au Cameroun. En 2022, cette maladie a encore tué 2481 personnes selon les chiffres officiels du ministère de la Santé publique.

 

Lire aussi :

Paludisme. 2481 personnes tuées en 2022 au Cameroun

Paludisme. Le Cameroun attend la livraison de 249 000 doses de vaccin pour 41 districts de santé

Paludisme. Un 2e vaccin approuvé pour faire face à la disponibilité limitée du premier

 

Olive Atangana

Journaliste diplômée de l'École supérieure des sciences et techniques de l'information et de communication (Esstic) au Cameroun. Passionnée et spécialisée des questions de santé publique et épidémiologie. Ambassadrice de la lutte contre le paludisme au Cameroun, pour le compte des médias. Etudiante en master professionnel, sur la Communication en Santé et environnement. Membre de plusieurs associations de Santé et Politique, dont la Fédération mondiale des journalistes scientifiques (WFSJ) et le Club des journalistes politiques du Cameroun (Club Po). Très active sur mes comptes Tweeter et Facebook.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *