(L’urgentiste.com)- 1 168 dossiers d’évacuations sanitaires ont été reçus en février au Conseil national de Santé du ministère de la Santé publique. Mais, seuls 10 ont reçu un avis favorable de cet organe placé sous l’autorité de la Direction de l’Organisation des Soins et de la Technologie Sanitaire (DOSTS) de ce ministère. En d’autres termes, 1 158 dossiers ont été rejetés. Ceux ayant reçu un avis favorable l’ont été «pour des choses bien pointues ».

L’information a été rendue publique par Manaouda Malachie, ministre de la Santé publique hier à l’Assemblée nationale.  Il répondait à une question du député SDF Joshua Osih. Ce dernier voulait savoir pourquoi le gouvernement ne met pas fin aux évacuations sanitaires à l’étranger. « Nous avons limité un strict minimum ces évacuations sanitaires. Nous pensons que nous devons continuer avec cela pour que nous n’ayons pas toujours à évacuer nos compatriotes », a expliqué le Minsanté.

Pour ce membre du gouvernement, le système de santé camerounais est suffisamment compétent pour soigner les camerounais. « Nous avons aujourd’hui des plateaux techniques qui n’ont plus rien à envier à ce qu’on voit à l’extérieur et nous avons d’excellentes ressources humaines en santé », affirme Manaouda Malachie. Et ce dernier de plaider pour plus de « confiance en notre système de santé, en notre plateau technique, en la qualité des ressources humaines, qui vous prennent en charge ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here