(Lurgentiste.com)– Désormais, les tests PCR contre le Covid-19 seront payant pour les voyageurs au Cameroun. Ils seront les seuls à débourser la somme de 30 000 Fcfa à cet effet. L’information a été rendue publique dimanche dernier par Manaouda Malachie, ministre de la Santé publique (Minsanté). « Les paiements des 30 000 pour les tests PCR sont davantage tournées vers les voyageurs. Il ne s’agira pas pour celui qui se trouve à Tourou d’aller faire un test PCR et de payer 30 000 », a-t-il indiqué le 15 mai 2022, sur le plateau de l’émission « Actualités Hebdo » sur la CRTV télé.

Mais, « Pour le moment, ces voyageurs à qui on fait des tests PCR ne sont pas payants», a-t-il poursuivi. Et ce dernier de préciser que les modalités de mise en œuvre de cette instruction sont en cours d’élaboration avec le ministère des Finances (Minfi). « Les conclusions feront l’objet d’un arrêté conjoint dans les prochains jours. Nous pouvons déjà retenir qu’elle ne s’appliquera qu’aux voyageurs », a déclaré l’autorité tutélaire de la santé.

C’est depuis le 8 avril dernier que la décision de rendre ces tests payants a été rendue publique par une note de Ferdinand Ngoh Ngoh, secrétaire général de la Présidence de la République du Cameroun (SGPR). Elle faisait suite « à la persistance du Covid-19 et aux contraintes budgétaires qui en découlent », avait justifié le SGPR. En effet, l’achat de ces tests aurait coûté 24 milliards de FCFA à l’État entre mai 2020 et janvier 2021, l’Etat du Cameroun a dépensé 24 milliards de FCFA pour l’achat de ces tests de dépistage auprès de l’entreprise Mediline Medical SA.

Quelques jours avant la note du SGPR, le Minsanté avait reconnu devant les députés à l’Assemblée nationale qu’«effectivement, ça commence à peser sur le trésor public ». Or, « Si quelqu’un peut payer un billet d’avion, il peut également payer un test Covid », avait-il affirmé. Pour rappel, dans le cadre de la lutte contre la Covid-19, le Cameroun a mis en place un réseau de 45 laboratoires de biologie moléculaire capables de faire les tests. Il s’agit précisément de 26 laboratoires publics et 19 privés. A noter que d’après la dernière situation épidémiologique du 11 mai dernier, le pays compte désormais 119 947 cas positifs pour 1 930 décès.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here