(L’urgentiste.com)- Le ministre de la Santé publique soutient que « la situation épidémiologique actuelle de notre pays reste maitrisée » au Cameroun. Pour preuve, le pays compte actuellement moins de 30 malades de Covid-19 hospitalisés sur l’ensemble du territoire, pour un taux de létalité de 1,6% et un taux de sévérité de 1,4%.  Celui de guérison lui, est de 97,5%. Ces informations ont été communiquées le 10 février dernier, au cours de la réunion d’évaluation de la couverture sanitaire de la CAN TotalEnergies 2021.

Les acteurs de la santé impliqués dans la lutte contre ce virus interrogés et le rapport de situation (Sitrep) du 2 février 2022 viennent corroborer ces chiffres. D’après le document, cinq districts de santé (DS) répartis dans trois régions ont des taux de progression de nouveaux cas sur sept jours supérieurs à 50. Il s’agit de Nkolbisson et Nkoldongo dans le Centre, Mbangue dans le Littoral, Ngaoundal et Djohong dans l’Adamaoua. Autre exemple, plusieurs DS des régions de l’Extrême-Nord, de l’Est et du Centre ont enregistrés moins de 10 nouveaux cas dans la même période (Cf figure 3).

« Aucun district de santé n’a franchi le seuil de la résurgence durant cette période (27 janvier au 2 février 2022 : Ndlr). L’épidémie est globalement sous contrôle dans l’ensemble des districts de santé », peut-on lire dans le document.  C’est que, la carte représentant le niveau de résurgence de l’épidémie dans les DS au cours des deux dernières semaines affiche le vert, preuve d’une non résurgence. Le Covid-19 a donc « considérablement diminué » au Cameroun, avec la « fin de la 4e vague », confirme un haut cadre au Minsanté, médecin.  Néanmoins, Manaouda Malachie demande de continuer à respecter les mesures barrières et la vaccination « en vue de continuer à protéger notre pays ».

A ce sujet, les prochaines étapes de riposte sont entre autres, la poursuite de la sensibilisation, le renforcement de la surveillance dans les points d’entrée, l’intensification de la PCI dans les formations sanitaires avec la redynamisation des comité d’hygiène. A noter toujours selon le Sitrep du 2 février 2022, que le Covid-19 a déjà tué 1915 personnes au Cameroun, pour 118 675 cas confirmés et 4 400 personnels de santé infectés dont 61 décès. 864 882 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin. Soit 6,2% de la population cible.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here