Le compteur affiche désormais 56 cas, dont 16 nouveaux enregistré ce lundi 23 mars.

La courbe des cas de Covid-19 au Cameroun est ascendante. Selon les statistiques officielles publiées ce lundi 23 mars 2020, le pays compte désormais 56 cas confirmés de cette pneumonie virale. 16 nouveaux cas (neuf dans la ville de Douala, six à Yaoundé et un à Bafoussam) sont venus s’ajouter aux quarante comptabilisés au 21 mars dernier.

Le temps d’un week-end, le pays a donc enregistré 29 nouveaux cas. Soit 13 le samedi 21 mars et 16 ce 23 mars, et trois régions touchées. Pour l’heure, difficile de dire si ces nouveaux cas ont été en contact avec le premier sujet.

A l’analyse, on observe une dynamique ascendante dans la ville de Douala qui passe d’un à 10 cas en 72 heures. Avec un total de 43 cas confirmés depuis le début de l’épidémie, Yaoundé concentre le plus grand nombre de cas. Du coté de Bafoussam le compteur affiche trois cas de contamination avérée.

Les autorités sanitaires craignent ainsi une flambée de cette pandémie. « Nous sommes dans une perspective où l’épidémie va grimper dans les jours à venir », prévient le Dr Etoundi Mballa Georges Alain. Et le Directeur de la lutte contre la Maladie, les Epidémies et Pandémies de préciser : « Ce n’est pas pour créer la panique dans la population mais pour qu’on regarde cette épidémie avec réalisme parce que ce n’est pas une vue de l’esprit ».

Projections de nouveaux cas

Ce d’autant plus que « Nous nous situons dans la perspective ou nous pouvons passer de 100 à 150 cas à Yaoundé et peut être à Douala et certainement aussi dans d’autres régions », informe le Dr Etoundi Mballa. A sa suite, son confrère de l’hôpital Central lui, annonce des jours plus sombres pour le Cameroun. « Le plus difficile est à venir. Nous aurons des semaines très difficile devant nous », indique le Pr Eugène Sobngwi, médecin épidémiologiste et Endocrinologue.

Pour celui qui est par ailleurs Conseiller médical à l’hôpital Central de Yaoundé, « Nous ne pouvons pas assurer le coût d’une prise en charge massive. La seule solution c’est la prévention ». Voilà pourquoi, « La meilleure solution c’est de respecter toutes les règles qui ont été édictées par le président de la République », martèle le Directeur de la lutte contre la Maladie, les Epidémies et Pandémies au ministère de la Santé publique.

Mesures de prévention

La pandémie de Covid-19 s’aggrave rapidement dans le monde : 169 pays sont touchés (sur 198 au total), plus de 320 000 personnes infectées (dont 94 000 guéries) et plus de 13 000 mortsL’Europe est toujours l’épicentre de l’épidémie avec près de 168 000 cas recensés et 8 000 morts. L’Italie déplore près de 54 000 cas, et près de 5 500 décès dont 800 sur une seule journée. En France, l’épidémie gagne du terrain, et continue de s’aggraver dans huit régions avec une circulation intense du virus.

Le respect des mesures d’hygiènes reste de rigueur. Il s’agit notamment de se laver les mains à l’eau propre coulante et au savon ou avec une solution hydro-alcoolique ; éviter tout contact étroit avec toute personne présentant des symptômes de la grippe ; se couvrir le nez et la bouche avec un mouchoir ou utiliser le pli du coude quand on tousse ou éternue.

 

RECAPITULATIF DE L’EVOLUTION DES CAS DE COVID-19

                             AU                CAMECOUN

 

 

 

               DATES

 

 

    NOMBRE DE CAS

 

06/03/20

 02
14/03/20

 

03
15/03/20

 

04
16/03/20

 

05
17/03/20

 

10
20/03/20

 

27
21/03/20

 

40
23/03/20

 

56

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here