(L’urgentiste.com)- La ville de Limbé dans le Sud-Ouest est frappée de plein fouet par l’épidémie de Choléra. Selon les chiffres communiqués par la Délégation régionale de la Santé publique pour le Sud-Ouest, elle a enregistré 682 malades au 22 mars 2022. Mais, avec Tiko, c’est 406 cas qui ont été confirmés entre le 14 et le 22 mars.

Suffisant pour que se tienne une réunion de crise ce jour entre le gouverneur de cette région du Sud-Ouest et les autorités sanitaires, municipales et administratives. Bernard Okalia Bilai a ainsi sommé les sociétés en charge de l’eau potable de la fournir aux populations. Et ce n’est pas tout. « Nous avons instruit le maire de construire dans l’immédiat au moins une dizaine de toilettes publiques et de contraintes tous ceux qui ont des maisons ici d’avoir des toilettes. Nous avons ordonné la fermeture de certains puits et qu’en retour, Camwater puisse fournir de l’eau », indique le gouverneur.

Bernard Okalia Bilai accorde 30 jours aux autorités locales afin de s’exécuter. Ces mesures devront permettre de circonscrire la propagation de la maladie selon lui.  Au cours de cette réunion, un fonds unique pour prendre en charge les besoins fondamentaux des patients a été mis en place. La raffinerie de pétrole du Cameroun, la SONARA, a promis une contribution de 10 millions de FCFA, tandis que les autorités de la Cameroon Development Corporation (CDC) ont promis de fournir des fournitures médicales. Un comité de gestion du fonds de solidarité a également été mis en place.

A en croire le Dr Eko Eko Filbert, délégué régional de la Santé publique pour cette région, il est nécessaire pour chacun de prendre à bras le corps cette lutte contre le choléra. A noter que la région du Sud-Ouest reste la plus touchée par cette épidémie qui sévit au Cameroun. Depuis la résurgence en octobre 2021, c’est 1906 cas et 44 décès qui y ont été enregistrés. La défécation à l’air libre est une pratique courante dans la région du Sud-Ouest et explique les épidémies récurrentes de choléra. A ce jour, cette plus de 2 000 cas de choléra et 65 décès ont déjà été enregistrés dans cinq régions du pays.

Lire aussi :

http://lurgentiste.com/cnetre-sud-ouest-le-cholera-est-de-retour/

http://lurgentiste.com/cholera-la-situation-reste-preoccupante-dans-le-sud-ouest-officiel/

http://lurgentiste.com/cameroun-lepidemie-de-cholera-fait-55-morts-en-5-mois/

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here