Manaouda Malachie: "Respectons les mesures barrières et portons nos masques"

La CAF déplore le non-respect du protocole Covid-19 établi de concert avec le comité d’organisation local du Chan 2021 au Cameroun. En raison du non-respect des mesures barrières pendant les matchs de groupe, l’instance faitière du football Africain a décidé de maintenir à 25%, le taux d’occupation des stades lors des deux matches de demi-finale, du match de classement et celui de la finale.

Elle l’a signifié par correspondance le lundi 1er février, au président du Cocan, Narcisse Mouelle Kombi. « D’autre part, la CAF se reserve le droit de diminuer ce quota lors des matches de classement et de la finale au cas du non-respect de cette décision et du protocole Covid-19 lors des matches des demi-finales », menace Abdelmounaim Bah, secrétaire général par intérim de la CAF.

La décision a été prise lors des matches de groupe une rencontre entre la commission d’organisation du Chan et le COL tenue le 29 janvier dernier, après l’examen des rapports des officiels de la CAF quant au respect du protocole Covid-19. Les stades de Limbe et de Japoma devant abriter les rencontres des demi-finales ne seront donc plus occupés à 50% comme initialement prévu, pour les rencontres Cameroun-Maroc et Mali-Guinée qui se jouent le 3 février prochain.

En rappel, selon les derniers chiffres officiels, le Cameroun enregistre 30 313 cas testés positifs au virus mortel, 475 décès et 1441 cas actifs. C’est le pays le plus touché d’Afrique Centrale par la pandémie au nouveau coronavirus.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here