Le nouveau DG de la Cename.

(Lurgentiste.com)– Le Dr Salihou Sadou est le nouveau directeur général de la Centrale nationale d’approvisionnement en médicaments et consommables médicaux essentiels (Cename). Il a été nommé à ce poste à la faveur d’un décret du président de la République signé hier, 6 juin 2022. Le promu était précédemment directeur de la Pharmacie, du Médicament et des Laboratoires au ministère de la Santé publique (Minsanté). Poste qu’il occupe depuis le 26 octobre 2020.

Bien avant, cet originaire de Guider dans la région du Nord a été inspecteur N°2 à l’Inspection générale des Services Pharmaceutiques et des Laboratoires. Il avait alors hérité du strapontin qu’occupait le Dr Vandi Deli, qu’il remplace à nouveau, moins de deux ans après, à la Cename.

Le choix présidentiel s’est porté sur un homme qui connaît bien la Cename. En effet, le Dr Sadou, présenté comme un proche de Manaouda Malachie, était jusque-là membre du Conseil d’administration de cette structure, en qualité de représentant du Minsanté. Mieux, 7 ans plus tôt, ce fonctionnaire a officié comme coordonnateur du Centre d’approvisionnement des produits pharmaceutiques de Garoua.

Titulaire d’un Doctorat en pharmacie et d’un diplôme interuniversitaire en approvisionnement pharmaceutique (DIU/GAPH) obtenu à l’université de Ouagadougou, Salihou Sadou est un « grand militant » du RDPC et passionné de volleyball. L’ancien chef de service de la pharmacie de l’hôpital régional de Ngaoundéré est un ex-président de la Ligue régionale de volley pour le Nord/Garoua.

Sortie de crise ?

La Cename est au centre d’une crise managériale qui perdure depuis plusieurs mois. L’arrivée de Salihou Sadou est donc perçue comme l’arbitrage ultime du Palais d’Etoudi dans cette guéguerre opposant la PCA, Marie Mélanie Bell, au désormais ex-DG, Vandi Deli. Tout porte à croire que ce dernier, nommé le 11 septembre 2020, paye le prix de ses déboires avec la présidente du Conseil d’administration.

La nomination d’un nouveau DG rime-t-elle avec la fin de la crise ? Rien n’est sûr. Dans tous les cas, l’on reste circonspect dans le milieu sanitaire. Car, dans le bras de fer qui a opposé la PCA au DG de la Cename, le Minsanté a pour le moins pris à contre-pied la PCA, voire prendre la défense de Vandi Deli considéré comme étant son poulain. Et s’il n’a pas pu sauver la tête de ce « poulain », « Manaouda Malachie a au moins réussi à obtenir que le président nomme un de ses fidèles, Dr Salihou Sadou » commente une source. De son point de vue, la « franche collaboration » entre le nouveau DG et la PCA ne relève pas du champ des évidences.

Audit

Précisons qu’une mission d’audit de gestion a été déployée à la Cename en février dernier. Cet audit avait été commandé en décembre 2021 par le secrétaire général de la présidence de la République (SGPR). Ferdinand Ngoh Ngoh avait alors instruit au ministre de la Santé publique « de bien vouloir déployer une mission de contrôle et de vérification de la gestion de la Centrale nationale d’approvisionnement à la diligence de l’Inspection générale des services de votre département ministériel, en vue non seulement d’évaluer les performances de cette structure placée sous votre tutelle, mais aussi d’identifier les irrégularités susceptibles d’entraver son bon fonctionnement », peut-on lire dans les documents dont nous avons copie.

L’audit a été réalisé par une équipe conduite par Kella Boukar, inspecteur général des services administratifs (IGSA) au Minsanté. Approché pour d’amples informations, ce dernier n’a pas souhaité s’exprimer sur la question. Mais, de sources proches du dossier à l’Inspection générale, le rapport d’étape n’a pas encore été rédigé. À la Cename, une source confie que « C’est un audit qui allait dans le sens de mieux comprendre le fonctionnement de la Cename parce qu’elle n’a pas pu contribuer à la lutte contre le Covid. Il fallait comprendre ce qui l’empêche de fonctionner, de se déployer selon ses missions ». Les prochains jours seront sans doute riches en rebondissements.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here