(L’urgentiste.com)- Environ 1000 enfants de moins de 15 ans sont touchés par le cancer chaque année Au Cameroun, selon les statistiques disponibles. Bien que le taux de guérison soit de 90%, le taux de mortalité lui, est encore important. Entre 30 et 40%. Ceci, en raison entre autres, du diagnostic tardif. En effet, comme chez les adultes, bon nombre de ces cancers arrivent à l’hôpital à un stade déjà avancé.

La situation en est davantage complexifiée par le fait que les cancers de l’enfant sont les maladies qui ont une évolution rapide et la plupart ont des symptômes similaires à celles des maladies infectieuses comme le paludisme, la fièvre typhoïde. « C’est bien après qu’on se rendra compte, et peut être trop tard, qu’il s’agissait d’un cancer », regrette le Pr Pondy, pédiatre-hématologue à la Fondation Chantal Biya.

Voilà pourquoi le diagnostic précoce reste préconisé pour lutter efficacement contre le cancer chez l’enfant. La célébration le 15 février 2022 de la journée dédiée au cancer chez l’enfant a été l’occasion de le réitérer. Il a l’avantage d’alléger le cout du traitement, d’écourter sa durée et est par conséquent le principal moyen d’assurer totale guérison à l’enfant. Ce d’autant plus que l’absence des plateaux techniques adaptés est un frein à la guérison de certaines formes de cancer chez les enfants. Toutefois, le cancer de l’enfant est guérissable.

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le cancer est diagnostiqué chaque année chez environ 300 000 enfants âgés de 0 à 19 ans. Les formes les plus fréquentes sont la leucémie, les cancers du cerveau, les lymphomes et les tumeurs solides comme le neuroblastome. Ils représentent 1 à 2% de l’ensemble des cancers. Le Lymphome de Burkitt est la première forme de cancer chez l’enfant. L’origine de ce danger peut souvent être liée à des prédispositions génétiques chez les enfants En effet, des maladies héréditaires peuvent être à l’origine d’un cancer. Elles représentent 5 à 10% de tous les cancers confondus de l’enfant.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here