Ils s’exposent à 5 infections majeures dont la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, l’hépatite B et peuvent en mourir.

Au mois de juin 2020, 47 153 enfants n’ont pas été vaccinés à la 3e dose du Pentavalent (Penta 3). Un vaccin du Programme Elargi de vaccination (PEV) qui protège contre cinq infections majeures dont la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et l’hépatite B. Il est administré aux enfants à partir d’un mois et demi (1er dose), de deux mois et demi (2e dose) et trois mois et demi (3e dose). D’après les informations communiquées par le PEV, la courbe évolutive des enfants vaccinés montre une baisse depuis février 2020, avec une diminution des enfants vaccinés. Soit 58 614 en mars, 56 530 en avril et 53 107 en mai.

En effet, depuis le début de l’épidémie de Covid-19 au Cameroun au mois de mars jusqu’en juin, environ 80 616 enfants n’ont pas été vaccinés au Penta 3, antigène traceur du PEV. En cause, la crainte des hôpitaux, la restriction des déplacements autant des parents que des des agents de vaccination du fait du coronavirus (qui avait déjà fait 18 263 cas confirmés et 401 décès au 12 août). Ce qui fait que les services de vaccination sont peu fréquentés. De fait, ils s’exposent à 5 infections majeures dont la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, l’hépatite B et peuvent en mourir.

D’après le Programme, ce nombre apparaît élevé comparé à la même période sur les années antérieures. De plus, sur la période de janvier à juin 2020, c’est environ 109 155 enfants qui n’ont pas reçus « ce vaccin de référence », tel que l’indique une source au PEV. Et la baisse a été enregistrée par toutes les régions, spécifiquement dans celle du Centre et du Littoral. 6603 et 3425 enfants y ont respectivement manqué le vaccin.

La rougeole en embuscade

Au Cameroun, 1423 cas confirmés de rougeole et 13 décès ont déjà été enregistrés. Soit Kribi 4, Gashiga et Kolofata 2, Betaré Oya, Awae, Ngaoundal, Ngong et Guidiguis 1 chacun.  50% des cas sont compris entre 9-59 mois et 74% des cas confirmés ne sont pas vaccinés. 79 Districts de Santé (DS) sur 189 sont en épidémie de rougeole dans 8 régions (excepté le Nord-Ouest et le Sud-Ouest). Néanmoins, depuis 7 semaines, aucun nouveau District de Santé (DS) n’est en épidémie.

De mars à juillet 2020, les autorités sanitaires ont organisé des ripostes vaccinales locales dans 44 DS sur 79(56%) dans les régions du Centre, Extrême-Nord, Adamaoua, Nord, Est et Sud. 245 572 enfants sur 622 264 ont ainsi été vaccinés. Soit une couverture vaccinale de 39% seulement. L’OMS fait pourtant savoir que la vaccination permet d’éviter 2 à 3 millions de décès par an.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here