Une conférence médicale nationale pour soigner la qualité des soins.

(Lurgentiste.com)– Au Cameroun, la qualité des soins « continue de faire l’objet de spéculations (…) au point d’écorner l’image des professionnels de la santé ». L’aveu est du ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie. C’est que, les plaintes des usagers au sujet de la qualité des soins dans les hôpitaux publics sont légions. Entre mauvais accueil des patients et prise en charge inadéquate en passant par le déficit en spécialistes, un plateau technique peu adéquat, le vol des médicaments et les longues heures d’attentes sans prise en charge, pour ne citer que ceux là, tout y passe.

Pourtant, une bonne qualité des soins est l’une des conditions « sine qua non » pour la réussite de la Couverture Santé universelle (CSU) au Cameroun. Ceci, « en tant que mécanisme de prévention et de prise en charge assistée des populations sans exclusion aucune », rappelle le ministre de la santé. En effet, c’est l’un des préalables majeurs à la mise sur pied de ce projet d’envergure au Cameroun.

D’ailleurs, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les soins de santé de qualité sont des soins efficaces qui reposent sur des bases factuelles et sont dispensés à ceux qui en ont besoin. Ils doivent être sûrs, « c’est-à-dire éviter de porter préjudice à ceux qui en bénéficient ». Aussi, « ils doivent être centrés sur la personne, par conséquent, correspondre aux préférences, aux besoins et aux valeurs de chaque individu », indique Manaouda Malachie.

C’est pour soigner et répondre à ce défi d’une offre des soins de qualité et accessible à tous sur l’ensemble du territoire national que le gouvernement organise du 13 au 16 décembre 2022, la Conférence médicale nationale de Yaoundé. Sous le thème « Optimisation de la qualité des soins et services et innovation en santé au Cameroun », elle va permettre au corps médical entier « de créer un moment de dialogue, d’information, d’échanges et de débat » autour de cette question capitale pour le système de santé camerounais.

A noter aussi que « le personnel méritant, celui qui se distingue par son dévouement, son engagement à offrir des soins de qualité aux populations » sera aussi célébré au cours de cet évènement. Ce sera à travers la « Health Care awards ». D’après Manaouda Malachie, « le processus de sélection des meilleurs soldats de la santé en cours de finalisation, a pris en compte les données issues de tous les niveaux de la pyramide sanitaire avec une évaluation stratifiée ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here