(Lurgentiste.com) – En une semaine, la moyenne journalière de décès dus au Covid-19 a été multipliée par cinq au Cameroun et le rythme de contaminations est passé du simple au triple. Selon le rapport de situation épidémiologique produit par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le pays a comptabilisé 2974 nouveaux cas positifs et 83 morts supplémentaires entre le 15 et le 22 septembre 2021. En d’autres termes, le Cameroun a enregistré environ 371 nouvelles contaminations et 10 décès par jour sur cette période.

Parti de 86 mille 304 cas et 1386 décès au 15 septembre, le compteur affiche 89 mille 279 cas positifs et 1469 décès au 22 septembre. Comparativement aux statistiques du 8 septembre, le Cameroun a agrégé 3864 nouveaux cas et 101 décès supplémentaires. « Je suis catégorique. Nous sommes dans la 3e vague », affirme le Dr Phanuel Habimana, représentant de l’OMS au Cameroun.

C’est que, l’analyse de ces chiffres démontre que le rythme de contamination continue de s’accélérer. Au mois d’août dernier, la moyenne journalière des cas enregistrés était d’environ 90 patients et d’un (01) décès au pays. « Ça va continuer à monter avec son corollaire d’hospitalisations et de décès », prévient le Dr Phanuel Habimana.

Hier 21 septembre, lors d’une campagne sensibilisation au secrétariat d’Etat à la Défense (SED) chargé de la Gendarmerie nationale, le diplomate onusien a présenté la situation de la pandémie au Cameroun. Ainsi, le taux de positivité est passé de moins de 2% en fin juillet à plus de 8% à ce jour. Selon le Dr Phanuel Habimana, « Les personnes vaccinées ont certainement un avantage ». Mais la couverture vaccinale reste faible au Cameroun. Seulement 0,8% de la population cible est vaccinée selon le Programme Elargi de vaccination (PEV).

Pour l’OMS, il faut accélérer la vaccination contre ce virus mortel. En effet, se protéger contre les effets de la troisième vague passe « par la vaccination, le respect des mesures barrière et éviter les rassemblements tel que recommandé par le Gouvernement », réitère l’OMS.

Lire aussi :

Covid-19. Le rythme de contaminations s’emballe à nouveau au Cameroun

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here