Le 2e tour de la campagne nationale de vaccination contre la poliomyélite s’est achevé hier 11 octobre 2020 dans les 6 régions concernées. Retour sur les contours de cette phase avec le Pr Tetanye Ekoe, sur la Crtv radio.  Entre temps, les opérations de ratissages se poursuivent dans les écoles et ménages où les enfants ont été manqués.

(…) Quand nous avons été reconnus comme pays ayant éradiqué le virus polio sauvage, le Pr Leke et moi-même nous avons pris le soin et le ministre de la Santé d’ailleurs avait mis un point à le souligner. Le fait d’être un pays certifié libre du virus polio sauvage ne veut pas dire que nous avons atteint absolument dans tous secteurs de notre pays, tous les critères qu’il fallait. Ce qui est certain dans notre pays, c’est que nous avons absolument éradiqué tous les trois types de polio virus sauvage mais dans certains Districts de Santé de notre pays, nous n’avons pas atteint le taux couverture vaccinale qui constitue une armure. Nous devons absolument faire en sorte que deux choses soient faites. Que le taux de vaccination des enfants dans tous les districts de notre pays dépasse les 80%. Le 2e objectif de cette vaccination c’est d’augmenter le taux de couverture vaccinale des enfants et à faire en sorte que les virus dérivés du vaccin soient absolument détruits dans l’environnement.

Messages de désinformation

(…) Du fait du développement anarchique des réseaux sociaux et surtout de la puissance de l’activité de ceux qu’on appelle « les activistes anti-vaccination », des rumeurs négatives ont été disséminées dans les communautés et en particulier à partir des élites et des personnalités qui sont considérées dans leurs communautés comme des lumières. Ces activistes anti-vaccination ont profité de la crédulité de ces élites ou de ces personnes qu’on peut considérer comme des leaders d’opinion, pour faire disséminer ces rumeurs qui tendent à faire croire que nous sommes en train de faire des vaccinations anti-Covid ou bien que nous sommes en train de faire de l’expérimentation. Ce qui est absolument faux. Je voudrais insister auprès des parents, des familles et des élites pour leur dire de tourner le dos à ces campagnes qui met un tort considérable à nos populations et surtout à nos enfants.

Choix sur les 6 régions concernées

Ce sont ces districts où justement, du fait d’une immunité des enfants en dessous du seuil, ont favorisé l’émergence de ces virus circulants dérivés des vaccins et dans lesquels nous devons promouvoir la vaccination pour que le taux de couverture dépasse les 90%. Nous avons de bonnes chances de faire en sorte que le statut polio qui nous a été conférés soit très jalousement protégé.

Stratégie pour l’adhésion des populations

Contrairement à ce qui se faisait avant, le Programme Elargie de vaccination s’est doté maintenant de mobilisateurs spéciaux qui ont renforcé leur capacité de communication pour aller justement au-devant et à la rencontre des familles, porte à porte, leur faire comprendre le bénéfice que ces familles tirent du fait de renforcer la vaccination de leurs enfants et qu’un enfant, même s’il a été vacciné six fois, il faut encore le vacciner. Il faut que les parents comprennent que c’est une chance supplémentaire de re-vacciner un enfant qui a déjà été vacciné contre la polio.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here