Paludisme. Un important stock de médicaments sur le point de périmer au Cameroun

(Lurgentiste.com)– Le 31 décembre 2022, le Cameroun va perdre un important stock de médicaments gratuits contre le paludisme. Il s’agit d’Artémether Lumefantrine 20/120mg 6x3cp dispersible subventionné. A cette date, 109 860 traitements de ce médicament pour le traitement du paludisme simple destiné aux adolescents seront en effet frappés de péremption à la Cename et dans certains Fonds régionaux de promotion de la santé (FRPS). C’est ce que révèle le suivi de stock du 31 août dernier dressé par le Programme national de lutte contre le paludisme (Pnlp).

D’après nos sources pharmaceutiques, cette situation est en partie imputable au circuit d’acheminement pour qu’ils soient effectivement disponibles dans les formations sanitaires. En d’autres termes, le management du circuit des produits depuis la préparation de la commande à l’acquisition et la réception. A ce niveau, « Les procédures sont longues », déplore un pharmacien hospitalier. Et ce dernier de regretter le fait qu’« Il m’est arrivé plusieurs fois de passer des commandes et il a fallu attendre six mois pour être livré, avec des quantités que je n’avais même pas commandé».

En tout cas, pour ne pas perdre ce stock de médicaments subventionné et sauver les meubles, le ministère de la Santé publique (Minsanté) est sorti de sa réserve. D’où la lettre circulaire du 10 octobre dernier relative à cette péremption adressée aux délégués régionaux de la Santé publique, coordonnateurs régionaux du Pnlp, responsables des formations sanitaires et Organisations de la société civile de district.

A travers celle-ci, Manaouda Malachie, le ministre, leur a recommandé la mise en œuvre « immédiate » de quatre mesures. Entre autres : la dispensation gratuite de ce stock, l’établissement des plans de répartition et push en cascade de ce médicament en privilégiant les ASC (Agents de santé communautaires) et le suivi rigoureux des stocks des intrants antipaludiques à tous les niveaux.

A noter que l’artéméther Lumefantrine est un médicament utilisé comme thérapie et prévention tertiaire dans les cas de paludisme simple. Il est composé par l’association de deux molécules : l’arteméther et la lumefantrine. Pour rappel, le paludisme a tué 3782 personnes au Cameroun en 2021 dont 2603 enfants de moins de cinq ans.

Olive Atangana

Journaliste diplômée de l'École supérieure des sciences et techniques de l'information et de communication (Esstic) au Cameroun. Passionnée et spécialisée des questions de santé publique et épidémiologie. Ambassadrice de la lutte contre le paludisme au Cameroun, pour le compte des médias. Etudiante en master professionnel, sur la Communication en Santé et environnement. Membre de plusieurs associations de Santé et Politique, dont la Fédération mondiale des journalistes scientifiques (WFSJ) et le Club des journalistes politiques du Cameroun (Club Po). Très active sur mes comptes Tweeter et Facebook.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *