Il est de 4,1%, contre 1,7% au Nord et 1,1% à l’Extrême-Nord.

Au Cameroun, six régions ont une prévalence du VIH/Sida supérieure à la moyenne nationale. D’après l’Enquête démographique de Santé (EDS) 2018, ce sont le Centre (5,9%), l’Est (5,6%), le Nord-Ouest (4,0%), le Sud (5,8%), le Sud-ouest (3,2%) et l’Adamaoua (4,1%). Cette dernière région est celle ayant le taux de prévalence le plus élevé dans la partie septentrionale. En effet, le Nord et l’Extrême-Nord ont respectivement 1,7% et 1,1% de taux prévalence.

Mais de manière générale, en 9 ans, la courbe de prévalence de cette pandémie mondiale a considérablement baissé dans notre pays. D’après les statistiques officielles, elle est ainsi passée de 4,3% en 2011, puis 3, 4% en 2018 et à 2,7% au 1er décembre 2020. Soit une baisse de 0,7% en 2019. A l’occasion de la célébration de la 33e journée mondiale de cette maladie, la situation de la lutte au Cameroun a été dressée le 1er décembre par le ministre de la Santé publique (Minsanté), au cours d’une conférence de presse. Néanmoins, après 40 ans de lutte, « Les résultats obtenus sont encourageant et permettent d’envisager l’avenir avec optimisme », s’est réjoui Manaouda Malachie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here