Grand-Nord. Déficit criard de pédiatres cliniciens

(Lurgentiste.com)– Le Grand-Nord est mal loti en matière de pédiatres cliniciens. C’est du moins ce que révèle la Société camerounaise de pédiatre (Socaped). A la faveur de la tenue à Douala de ses 3e journées de pédiatrie axées sur l’approche communautaire en faveur de la santé de l’enfant camerounais, elle a rendu publique le 17 novembre dernier, la répartition des pédiatres cliniciens par région d’exercice au Cameroun. Il en ressort de ces chiffres datant du mois d’octobre 2022, que le Grand-Nord ne dispose que de 03,3% de ces spécialistes. Soit six seulement dans ces trois régions septentrionales.

Dans le détail, l’Extrême-Nord en a trois, le Nord, deux et l’Adamaoua un seul. Ce qui fait un total de six pédiatres seulement, dans tout le Grand-Nord. « Nous sommes très peu nombreux pour une grande population d’enfants », se plaignait déjà en juillet 2021, le Dr Hélène Kamo Selengai Doka, l’unique pédiatre de l’Adamaoua depuis six ans. A la différence, les villes de Douala (62) et Yaoundé (66) à elles seules ont 86% des 149 pédiatres que compte le Cameroun entier. Une mauvaise répartition de l’effectif disponible et un déséquilibre réel décriées par l’opinion publique nationale et la classe médicale.

« Le problème du déséquilibre est réel. Un travail est fait pour améliorer la situation », a indiqué Elysée Amour Eyenga, le directeur des ressources humaines (DRH) au ministère de la Santé publique (Minsanté).  L’on se souvient qu’en juillet 2021, les pédiatres du Septentrion avait mené un plaidoyer auprès du Minsanté au cours de Journée pédiatrique du Septentrion, en vue de la dotation supplémentaire de ces spécialistes dans cette partie du pays.

« Nous souhaitons que l’équipe des pédiatres du septentrion soit renforcée ; que les pédiatres soient affectés surtout dans les régions de l’Adamaoua et du Nord », avait alors plaidé le Dr Selengai Doka. Visiblement, ce plaidoyer a quelque peu été entendu, à en croire le DRH. « Des pédiatres ont été affectés dans les régions du Nord et de l’Extrême-Nord », a déclaré le directeur des Ressources humaines. A noter que pour être pédiatre au Cameroun, il faut compter au minimum 11 ans (sept années de médecine générale et quatre ans de spécialisation). Un pédiatre gagne environ 260 000 Fcfa au pays.

Olive Atangana

Journaliste diplômée de l'École supérieure des sciences et techniques de l'information et de communication (Esstic) au Cameroun. Passionnée et spécialisée des questions de santé publique et épidémiologie. Ambassadrice de la lutte contre le paludisme au Cameroun, pour le compte des médias. Etudiante en master professionnel, sur la Communication en Santé et environnement. Membre de plusieurs associations de Santé et Politique, dont la Fédération mondiale des journalistes scientifiques (WFSJ) et le Club des journalistes politiques du Cameroun (Club Po). Très active sur mes comptes Tweeter et Facebook.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *