Dans une tribune libre, ce médecin bucco-dentaire parle du cas de ce professionnel, dans l’exercice de la profession médicale face à face à la pandémie du Coronavirus (Covid-19). 

Les Professionnels de Santé Bucco-Dentaire apparaissent parmi les Professionnels de Santé les plus exposés à la pandémie COVID-19. En effet, la proximité entre le Professionnel et le Patient durant les soins bucco-dentaires est indéniable. De plus, l’activité de ces Professionnels est en lien avec un milieu naturellement septique (la cavité buccale) et comprend de nombreux actes invasifs, les exposant ainsi journalièrement. A titre d’illustration, lorsqu’on utilise une turbine dans la bouche d’un Patient, cela génère des aérosols et des micro-gouttelettes qui peuvent être porteurs de virus. Dans un contexte où les chiffres de cas confirmés COVID-19 sont quotidiennement croissants, il faut considérer que tout contact avec un patient constitue un potentiel risque.

Nous pensons donc qu’il faut s’outiller et s’activer afin de mettre l’emphase, encore plus qu’avant, sur la protection du personnel dédié à la santé orale à travers la mise à disposition de masques de type FFP2 (plus efficaces que les masques chirurgicaux selon les experts), de lunettes, de tenues de travail adaptées… dans l’optique de prévenir des contaminations directes. Par ailleurs un accent plus poussé doit être mis sur l’application scrupuleuse des standards relatifs à la désinfection et la stérilisation du matériel en général et spécifiquement des appareils d’aspiration par exemple, afin d’assurer une asepsie rigoureuse et éviter ainsi d’éventuelles contaminations croisées (indirectes) par cet ennemi invisible qu’est le Coronavirus.

Sans oublier l’application d’une hygiène stricte des locaux, des surfaces et des différents dispositifs médicaux du service de Santé Bucco-Dentaire. Il faut être conscient que la situation est délicate et que les Professionnels de Santé Bucco-Dentaire sont particulièrement exposés en étant régulièrement à quelques centimètres du Patient.

D’autre part, il ne faut pas omettre le fait que cela devrait automatiquement s’accompagner d’autres mesures telles que la présence sans rupture de solution hydro-alcoolique et/ou de points de lavage des mains dans les structures sanitaires (utiles à la fois pour le Praticien et le Patient), l’utilisation d’un thermomètre sans contact pour la prise de la température du Patient… et que les cas suspects devraient arborer des masques chirurgicaux lors de leur circulation.

Tout ce « package » a pour objectif d’assurer la sécurité sanitaire de l’équipe soignante ainsi que celle des patients.

Par ailleurs, si jamais la situation venait à prendre des mesures disproportionnées, nous pensons qu’il faudra, autant que faire se peut, limiter les soins de Santé Bucco-Dentaire effectués en priorisant de ce fait les soins d’urgence et en différant au maximum les soins de confort et d’esthétique selon une organisation contextuelle qui sera fonction des réalités de chaque environnement d’activité médicale.

Il ne nous semble pas superflu d’ajouter que ces Professionnels ont leur rôle et leur partition à jouer dans l’information objective des patients et usagers des structures sanitaires, sur la pandémie COVID-19, à travers une communication efficace et un engagement sans précédent. Ce qui implique que le message transmis doit être actualisé et fiable.

Il apparaît sans ambages que divers acteurs doivent contribuer à la mise en œuvre effective des items suscités, chacun à son niveau d’action, afin de pouvoir endiguer cette pandémie.

Nous avons l’humilité de reconnaître que cet essai de réflexion est non-exhaustif, et nous souhaitons qu’il stimule et incite une gymnastique intellectuelle plus poussée, plus pointue et plus affinée afin de pouvoir barrer la route à COVID-19.

Ultimately, meditate this Benjamin Franklin quote:  « By failing to prepare, you are preparing to fail »

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here