Le Minsanté à l'aéroport international de Douala.

Le but est de s’assurer de l’efficacité du dispositif de tracking des différents points d’entrée à l’aéroport international de la capitale économique.

La 2e vague de Covid-19 submerge l’Europe depuis quelques semaines. Certes, le Cameroun n’en est pas encore là, mais les échanges entre les pays européens augmentent le risque d’importation des cas. Bien plus, des sources sanitaires s’inquiétaient de la détection des nouveaux venus de l’étranger il y a peu. Suffisant donc pour que le ministre de la Santé publique de procède ce 24 octobre 2020, à l’évaluation du dispositif de surveillance et de contrôle anti covid-19 au point d’entrée de l’Aéroport International de Douala.

Ceci, afin de « s’assurer de l’efficacité du dispositif de tracking pour éviter autant que faire se peut d’éventuelles importations du virus », précise le responsable de la Communication de ce ministère. A l’issue de cette descente sur le terrain, « Nous avons vu quand même qu’il y a un dispositif qui existe déjà. Mais il y a des améliorations à apporter», a déclaré Manaouda Malachie.

En rappel, le Cameroun est aux prises avec cette crise sanitaire mondiale depuis 7 mois déjà. Au 15 octobre, le pays comptait 21 430 cas confirmés, 424 décès et 673 cas actifs.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here