Les autorités sanitaires exhortent la population de respecter les mesures barrières afin d’éviter toute contamination.

La protection des élèves semble prioritaire avec la reprise des cours qui a eu lieu ce 5 octobre 2020. Ceci, à la faveur de ce contexte particulier que représente la pandémie au nouveau Coronavirus. De ce fait, un protocole sanitaire a été mis en place dans les écoles. Celui-ci inclut l’installation de dispositifs de lavage des mains, ainsi que la distanciation physique qui est appliquée en fonction des infrastructures et des effectifs par la communauté éducative afin de limiter les interactions entre les élèves. « L’implémentation de nos protocoles sanitaires est effective, pour la protection de nos enfants dans ce contexte particulier de reprise des enseignements », a rassuré au cours du point de presse quotidien de ce jour, le Dr Linda Esso, sous-directeur de la lutte contre les épidémies et les maladies au ministère de la Santé publique (Minsanté).

D’après elle, le respect des mesures barrière dont le port du masque dès l’âge de 11 ans est l’un des piliers de la réussite dans la lutte contre le Coronavirus.  Aussi, il est nécessaire d’observer les mesures barrières édictées afin de prévenir la survenue d’une nouvelle flambée de l’épidémie. « Il est de votre responsabilité, encore plus en cette période de reprise des cours de continuer à adhérer et de participer aux interventions de lutte contre la Covid-19 qui sont menées dans nos différentes communautés », a indiqué le Dr Linda Esso. Celle-ci avait déjà invité les parents à prendre plus de mesures pour protéger les enfants afin qu’ils aient une année scolaire sans Covid-19.

Signes d’alerte

« Les parents et les personnels enseignants doivent être attentifs aux signes d’alerte de l’infection marqués dans la majorité des cas par une fièvre supérieure ou égale à 38°, une toux, une gêne respiratoire et de la diarrhée », avait-elle déjà recommandé au cours d’un récent point de presse. Tout en invitant les parents à se rendre dans un centre de prise en charge dès la suspicion des signes de Covid-19. « Il est important d’aller vers le personnel soignant, car la prise en charge des enfants est particulière en raison de leur âge. Les professionnels de la santé présents dans les formations sanitaires où des dispositions particulières de sécurité ont été prises sont habilités à offrir des soins répondant au profil des enfants », avait insisté le sous-directeur.

Observation minutieuse de la nutrition

Et ce n’est pas tout. Le Dr Linda Esso avait également préconisé aux parents notamment pendant ce point de presse, l’observation minutieuse de la nutrition et leur température entre autres. Elle a rappelé qu’en l’état actuel des recherches, les enfants sont plus impliqués dans la chaîne de transmission du virus, en particulier avant l’âge de 10ans. L’hypothèse d’un système immunitaire fort est la principale explication de l’évolution moins sévère de l’infection chez les enfants comparativement aux adultes. « C’est pourquoi en cette circonstance particulière du retour à l’école en contexte Covid-19, nous devons garder une attention soutenue à la santé de nos enfants. Bien qu’ils ne constituent pas la couche sociale la plus à risque d’être contaminée et de faire la maladie. Ces derniers doivent continuer à faire l’objet d’un suivi approprié et bénéficier des services de pédiatrie », a conseillé cette dernière.

A noter que pour cette rentrée scolaire 2020, six millions d’élèves étaient attendus. A en croire Laurent Serge Etoundi Ngoa, ministre de l’Education de base, grâce au Fonds spécial Covid-19 mis sur pied par le chef de l’Etat et aux partenaires techniques et financiers, le gouvernement a acquis des masques faciaux et autres équipements de lutte contre le virus mortel pour les établissements scolaires.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here