(Lurgentiste.com)– Les régions de l’Ouest et du Nord-Ouest font face à une troisième vague de l’épidémie de Covid-19. L’alerte a été donnée par leurs deux délégués régionaux de la Santé publique. En une semaine, ces deux régions ont enregistré un cumul de 1181 cas positifs. Soit 550 pour celle de l’Ouest et 631 pour celle du Nord-Ouest. Et « malheureusement, le variant Delta a été identifié chez certains patients résidant dans la région », indique dans un communiqué du jeudi 23 septembre 2021, le Dr Kingsley Che Seh, DRSP pour le Nord-Ouest.

Parmi les cas détectés, l’on note 15 décès pour un total de 1 839 patients actuellement sous traitement dans cette région anglophone. Pour lui, cette flambée de cas est incontestablement la troisième vague de la pandémie. En réalité, c’est depuis le 31 août que les autorités sanitaires de la région ont noté un nombre croissant de cas avec 208 personnes infectées en une semaine, pour 6 décès. Sur 19 districts de santé, c’est celui de Bamenda qui enregistrait le plus de cas, suivi de Kumbo Est et de Bafut.

L’Ouest par contre, a enregistré 550 cas entre le 13 et le 19 septembre, à en croire le Dr Chinmoun Daouda, son délégué régional. « Nous enregistrons de plus en plus de cas, ainsi que des décès. La semaine dernière par exemple, nous avons testé en moyenne 4 000 personnes et nous avons enregistré près de 550 cas », confirme ce dernier. C’était à l’issue de la réunion d’engagement et d’évaluation de la campagne de vaccination tenue à Bafoussam sous la présidence du gouverneur, Awa Fonka Augustine.

Défaut de vaccination

Et pour ne rien arranger, les chiffres de la vaccination dans cette région restent malheureusement bas. « Pour une population d’environ un million qui est la population cible, nous sommes à environ 29 000 personnes vaccinées. Ce qui représente environ 2% de la population », s’inquiète le Dr Chinmoun Daouda. Pourtant, « Il nous faudra au moins 40% pour atteindre l’immunité collective », précise ce dernier.

Le délégué régional du Nord-Ouest lui aussi, déplore le fait que seules 25 690 personnes ont été vaccinées, sur les plus de 900 000 visés, soit un taux de vaccination de 2,7%. En tout cas, face à la recrudescence des cas, le gouverneur de la région de l’Ouest appelle à une remobilisation. « Respectez les mesures barrières. L’accent doit être mis sur la vaccination. Sans le vaccin, nous serons en difficulté », a déclaré l’autorité administrative à la radio nationale.

A noter qu’entre le 15 et le 22 septembre 2021, le pays enregistrait officiellement 2974 cas positifs et 83 décès, pour un total de 89 mille 279 malades et 1469 décès. Preuve que la troisième vague annoncée vers la fin d’année est donc là.

Lire aussi : Cameroun/Covid-10. La 3e vague est là

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here