Le Minsanté à l'aéroport international de Douala.

Ainsi, des tests virologiques (PCR) sont systématiques depuis le 29 octobre, indique le ministère de la Santé publique.

«On a décidé de tester systématiquement tous les passagers qui arrivent ». Annonce faite par Manaouda Malachie ce mardi 10 novembre, au poste national de la Crtv. Des tests virologiques (PCR) sont ainsi systématiques depuis le 29 octobre, dans les aéroports de Yaoundé et Douala pour les passagers en provenance des pays européens qualifiés de «zone rouge» et de ceux africains «où le nouveau coronavirus circule activement», signale le ministre de la Santé publique (Minsanté).

Le but aussi est non seulement d’éviter une 2e vague au Cameroun tel que c’est le cas dans de nombreux pays d’Europe comme la France, mais aussi et surtout, de s’assurer de l’authenticité des résultats des dépistages, alors qu’on enregistre un trafic de faux tests négatifs de Covid-19 dans plusieurs pays. Les voyageurs en provenance des pays à risques devront à nouveau se soumettre à un dépistage obligatoire à leur descente d’avion, indique le Minsanté dans son communiqué.

A cet effet, « Les cabines de désinfection/décontamination ont été mises en place ». Aussi, « On a mis un dispositif en termes d’infrastructures pour que ceux qui sont testés soient à l’aise au niveau de l’aéroport. On a veillé à ce que le personnel de santé soit renforcé en termes de qualité et de quantité pour qu’au niveau du débarquement, ça soit aussi fluide», a expliqué le Manaouda Malachie ce mardi 10 novembre à la radio publique.

Ce dernier poursuit que les passagers diagnostiqués positifs sont immédiatement soumis au protocole de soins validé par le Conseil scientifique des urgences publiques. Cette mesure vise à contenir la propagation du virus au Cameroun qui enregistre 22 421 cas confirmés et 433 décès selon les dernières statistiques officielles. A noter que ce processus se fera dans le respect des mesures de distanciation sociale.

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here