Pr Nkengasong : « Nous devons continuer le combat parce que la pandémie n’est pas finie »

Pour le Pr John Nkemngong Nkengasong, son directeur reçu en audience ce jour par le Minsanté, la stratégie de riposte gouvernementale devrait inspirer d’autres pays.

« Je suis très encouragé par le résultat obtenu jusqu’à présent ». Tels sont les propos du Pr John Nkemngong Nkengasong, directeur des Centres africains pour le contrôle et la prévention des maladies (Africa CDC). Il a été reçu en audience ce 27 octobre par Manaouda Malachie, ministre de la Santé publique (Minsanté). Les deux hommes ont échangé sur la stratégie gouvernementale de réponse au nouveau coronavirus, pour lutter contre ce virus mortel.

En fait, le Cameroun fait cas d’école dans la lutte contre le Covid-19. Bien que premier dans la sous-région Afrique Centrale dans le classement des pays les plus affectés par cette crise sanitaire mondiale (avec 21 430 cas confirmés, 426 décès et 673 cas actifs selon le dernier bilan du 15 octobre), le pays a été félicité par le Pr John Nkemngong Nkengasong pour sa maitrise de cette épidémie qui affecte le monde entier.  « Je suis venu ici pour d’abord féliciter le peuple camerounais, surtout le ministère de la santé publique pour le combat qu’ils ont mené jusqu’à présent pour combattre la pandémie de Covid 19 », a déclaré ce dernier.

Le virologue est également venu apprendre et comprendre la stratégie nationale de réponse au Covid. Une stratégie qui de son point de vue, devrait inspirer beaucoup d’autres pays. Néanmoins, « Nous devons continuer le combat parce que la pandémie n’est pas finie », met en garde ce dernier. Voilà pourquoi « On va travailler ensemble. Mais je lance un appel vers la population pour continuer à collaborer avec les autorités pour vaincre cette pandémie », ajoute Pr John Nkemngong Nkengasong.

Rappelons que le Africa CDC a été créé par l’Union africaine pour soutenir les initiatives de santé publique des États membres et renforcer la capacité des institutions de santé publique à détecter, prévenir, contrôler et répondre rapidement et efficacement aux menaces et aux épidémies de maladies. Dr John Nkengasong,

Encadré

Le défi de limiter la propagation du virus

Il faut signaler que le Minsanté, en collaboration avec les autres secteurs, continue de suivre et d’évaluer la mise en œuvre des protocoles sanitaires élaborés jusqu’ici. Aussi, après la reprise sécurisée des activités scolaires, universitaires, socio-économiques et culturelles, « Au vu du risque de contamination qui y est associé, nous devons redoubler d’attention pour limiter la propagation de la COVID-19 notamment en milieux scolaire et universitaire », regrettent les autorités sanitaires. Ce d’autant plus que tout à ces félicitations, le constat fait état de ce que les élèves et étudiants ne respectent plus les mesures barrières.

Cela est perceptible aux sorties des écoles et des campus, où ces derniers ont abandonné le port du masque. « Il est donc primordial de rappeler que le masque est l’outil le plus sûr avec le lavage des mains pour la prévention contre la covid 19 », rappellent celles-ci. Lesquelles font par ailleurs savoir que le dépistage et la prise en charge des enseignants se poursuivent, de même que la mise à disposition des kits de lavage des mains et du matériel de premier secours.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here