(L’urgenstiste.com)- L’entreprise Alliance Construction est attendue au cabinet du ministre de la Santé publique (Minsanté) ce début de semaine. Le staff du groupe marocain doit prendre part à la réunion de crise convoquée par Manaouda Malachie au sujet des travaux de construction du Centre hospitalier régional (CHR) de Bertoua. La livraison de cette infrastructure sanitaire programmée le 30 septembre 2021 accuse un retard de cinq mois. En visite de travail dans cette région le 18 février dernier, le Minsanté constaté que les travaux de ce chantier n’évoluent au rythme attendu.

De 82 % lors de sa dernière visite d’inspection du chantier le 4 juin 2021, le taux d’exécution physique des travaux est de 90 %. Soit une progression 8 % seulement en 8 mois. Pour les autorités sanitaires, cette évolution est jugée faible. Ce d’autant plus que Alliance avait jusqu’à la fin du mois d’août 2021 pour parachever ces travaux. Et jusqu’à octobre de la même année pour finaliser l’installation des équipements. « Soit vous ne voulez pas travailler, soit vous ne pouvez pas achever ce chantier qui traîne depuis des années. Si vous ne pouvez pas, soyez honnête. À date, la consommation des délais est de 57 mois, avec 5 mois de dépassement sur les délais prévisionnels », a déploré Manaouda Malachie. Et de prévenir : « Nous ne devons pas continuer d’aller d’avenant en avenant ».

Interminables… finitions

Chantier démarré le 10 avril 2017, la livraison de cette formation sanitaire publique les prolongations. Elle était prévue en 2019. Soit trois ans de retard. Entre temps, le gros œuvre est presque achevé et les travaux actuels sont au stade des finitions : carrelage, peinture, plomberie, électricité, climatisation, plafond, etc. En juin dernier, l’on en était encore à ces mêmes travaux de finitions…

Vendredi dernier, le Minsanté n’est même pas allé au bout de la visite guidée du chantier. « Déçus » après avoir parcouru à peine les premiers locaux du premier compartiment, Manaouda Malachie et sa suite ont rebroussé chemin, pour une mise au point avec les responsables de l’entreprise Alliance Construction, rapporte le journal Le Messager. « Nous pensions avoir été suffisamment clairs la dernière fois pour que les travaux puissent rapidement être accélérés et que cet hôpital soit livré le plus rapidement possible. Mais nous constatons aujourd’hui que l’entreprise prend beaucoup de temps », a regretté le Minsanté.

Prorogation refusée

Du côté d’Alliance construction, on négocie à nouveau une prorogation délais. Ce « qui n’est pas acceptable de toutes les manières parce que les populations de la région de l’Est ont besoin de cet hôpital », selon Manaouda Malachie. Pour sa défense, le groupe marocain explique que les travaux ont connu un ralentissement du fait des difficultés comme la pandémie du Covid-19 qui a retardé la livraison des commandes et les multiples délestages d’Eneo qui rendaient difficile le travail des 116 ouvriers commis à ce chantier. Pour toutes ces raisons, l’entreprise avait sollicité une rallonge de trois mois pour achever les travaux au plus tard à fin août 2021.

Situé au quartier Gbego, près du Camp Sic de Bertoua, le CHR de Bertoua est un édifice ultra moderne de deux niveaux qui s’étend sur une superficie de 13 000 m2. Sa capacité est de 112 lits. Toutes les pathologies y seront traitées. Mais, l’accent sera mis sur les maladies endocriniennes et les problèmes d’otorhino-laryngologie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here