Les ravages de polio

Le taux de couverture vaccinale de 76% est « en deçà de l’objectif fixé ».

De manière générale, la région du Centre a obtenu 76% de taux de couverture vaccinale au cours de la première phase de cette campagne nationale. Un taux « en deçà de l’objectif fixé », regrette le Dr Edzoa Essomba, Incident manager adjoint du SGI Polio pour le Centre. La comparaison des cibles et enfants vaccinés hors Yaoundé faite par les équipes de la délégation régionale de la Santé publique pour cette région ne sont guère reluisants. Elle révèle que seuls les Districts de Santé (DS) de Ngoumou, et Ntui ont vacciné plus d’enfants que leurs cibles. De « Très faibles performances » ont été enregistrés dans les districts de santé d’Akonolinga, Ayos, Mbalmayo, Mfou et Yoko.

Aussi, en dehors du DS de Ngoumou, aucun district n’a pu atteindre l’objectif global dans les districts hors Yaoundé. Pareil pour ceux de la ville. Le DS de Djoungolo est celui qui a obtenu le plus grand écart entre la cible et le nombre d’enfants vaccinés. Plus grave, 64 725 enfants n’ont pas pu être atteint par la riposte de septembre dernier. Soit 28,8% d’enfants non vaccinés de 0-11 mois au niveau régional. « Nous rappelons que le succès de la performance des 0-11 mois est étroitement liées à la bonne mise en œuvre de la stratégie porte à porte », note-t-on ici.

Les bons et mauvais élèves

Dans la région du Centre, 292 371 enfants n’ont pas pu être atteint par la riposte de septembre 2020. Soit 23,8% d’enfants non vaccinés. « Ce sont ces qui vont continuer à contaminer la communauté », alerte le Dr Essomba. Les DS de Ngoumou, Nanga Eboko, Okola, Ntui, Bafia, Mbandjock, Mbankomo eux, sont à féliciter car ayant atteint l’objectif de plus de 95% d’enfants vaccinés. Tandis que « Yoko, Nkolbisson, Ndikinimeki Mbalmayo et Mfou, cité verte et Efoulan ont obtenu les pires performances en termes d’enfants non vaccinés de la région du Centre ».

Difficile contexte

Le contexte sanitaire actuel marqué par la pandémie du Covid-19, la prolifération des rumeurs et des messages de désinformation sur la vaccination et les cas de refus collectifs et individuels ne militent pas en faveur d’un meilleur déploiement. Entre temps, les experts de la santé sont formels. Tout enfant non vacciné contre la poliomyélite constitue un danger pour la communauté et peut devenir infirme pour la vie.

Et donc, « Les vaccinations que nous allons administrer vont renforcer l’immunité de nos enfants ». En rappel, la poliomyélite est une maladie très contagieuse qui paralyse à vie les membres inferieurs. Le seul moyen de lutte contre cette pathologie transmise par la consommation d’eau ou d’aliments souillés, est le vaccin.

Encadré

            Top 5 des meilleurs DS

 

        Top 5 des mauvais DS

 

Noms

 

Taux de CV (%) Noms Taux de CV (%)
Ngoumou

 

100 Yoko 46
Nanga Eboko

 

99 Nkolbisson 48
Okola

 

98 Ndikinemeki 60
Ntui

 

98 Mbalmayo 65
Bafia

 

97 Cité Verte 67

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here