Des candidats après la suspension de la première épreuve.

L’épreuve de sciences de base sur laquelle composaient déjà les infirmiers diplômées d’Etat (IDE) n’aura pas été menée jusqu’au bout ce mardi matin. Elle a été interrompue dans les centres uniques des 10 chefs-lieux de régions du Cameroun alors que ces candidats aux examens de certification dans les établissements publics et privés de formation des personnels sanitaires l’avaient déjà démarré.

« C’était le désarroi chez les candidats à Douala », confie une source proche du dossier. Ces milliers de candidats seront informés dans la foulée que les épreuves écrites prévues du 27 au 28 juillet 2021 sont annulées. Ceci, « En raison de nombreuses fuites d’épreuves observées dans plusieurs régions », précisera plus tard dans un communiqué de presse Manaouda Malachie, ministre de la Santé publique.

Celui qui est par ailleurs président du Jury d’organisation de ces examens de certifications informe les candidats et l’ensemble des acteurs intervenants dans le processus que lesdits examens pour le compte de l’année 2021 sont reprogrammés du 24 au 25 août 2021. Ceci, « suivant les modalités qui seront précisées dans les jours à venir ». Par ailleurs, il informe l’opinion publique qu’une enquête est ouverte auprès des services compétents « afin d’établir les différentes responsabilités ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here