Il a été enregistré depuis hier 16 avril, et rendu public ce jour.

Le Septentrion a son premier cas de Covid-19. Depuis hier 16 avril, un premier cas du nouveau coronavirus a été confirmé dans le ville de Ngaoundéré. Mais la nouvelle a été rendue publique ce vendredi 17 avril 2020.  Le porteur du virus est «un citoyen camerounais ayant séjourné aux Émirats Arabes Unis (Dubaï). Le patient a été placé en isolement dans un centre de prise en charge à Ngaoundéré», a souligné le gouverneur de l’Adamaoua, Kildai Taguieke Boukar.

Les tests effectués au laboratoire du Centre Pasteur de Garoua, qui dispose désormais d’outils permettant un diagnostic rapide des cas, ont en effet révélé que le patient est contaminé. «Son compagnon de voyage est prié de contacter les services de prise en charge à travers les numéros utiles mis à la disposition du public», a souligné le gouverneur de l’Adamaoua.

Dessous du test de dépistage

De sources concordantes, ledit patient, confiné à Dubaï, a finalement opté pour la voie terrestre pour rallier sa ville de résidence Ngaoundéré au Cameroun, en passant par le Nigéria et Garoua. « La vérité c’est qu’il a refusé de se soumettre du patron de la région. Il a d’ailleurs convolé en justes noces à son retour. Il y’a quelques jours, ne se sentant pas bien, il a appelé le délégué régional de la santé pour l’Adamaoua qui le fera prélever. Et c’est hier (16 avril 2020 : Ndlr) que le résultat est sorti », confie une source proche du dossier.

Pourtant, le gouverneur assure que c’est «la surveillance active» mise en place par le Cameroun qui «a permis de détecter ce cas». Quoi qu’il en soit, Manaouda Malachie, ministre de la Santé, a présidé une visio-conférence avec les gouverneurs des 10 régions du Cameroun. Jusqu’ici, dans le Grand-Nord, seules les régions du Nord et de l’Extrême-Nord sont encore épargnées par la nouvelle grippe virale qui sévit au Cameroun depuis le 6 mars dernier de cas de Covid-19.

La barre de 1000 cas franchit

D’après le rapport sur la situation de l’épidémie de Covid-19 au Cameroun, la barre de 1000 cas testés positifs a été franchie au Cameroun. En effet, le document de la Direction de la maladie des épidémies et pandémies au ministère de la Santé publique, informe qu’au 16 avril, le pays enregistrait 1016 cas. Soit 558 malades pour le Centre, 381 au Littoral, 60 à l’Ouest, 11 au Sud-Ouest, 4 au Sud, 2 à l’Est et 1 dans l’Adamaoua.

Aussi, toujours dans la même période, 38 nouvelles guérisons ont été enregistrées. Ce qui porte à 168 le nombre de personnes guéries sur le territoire camerounais. Soit un taux de guérison de 16,5%. Le nombre de décès lui, est de 21 (9 au Centre, 11 dans le Littoral et 1 au Sud-Ouest), pour un taux de létalité de 2%. Par ailleurs, 25 personnels de santé sont infectés, parmi lesquels deux décès. Au Cameroun, sept régions sur dix sont désormais en épidémie de coronavirus.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here