Cameroun. La société civile demande une taxation plus forte des produits du tabac

(Lurgentiste.com)–  Le Cameroun est toujours en deçà des 75 % de taxes recommandées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur le tabac. Pourtant, elle est partie prenante à la Convention-cadre de lutte contre le tabac (Cclat). Le pays se situe encore à 20 % de taxation du tabac, selon la Coalition contre le tabac (C3T).

D’après son responsable de la communication, le Cameroun pratique différentes taxes : les droits d’accises -30 %, la TVA -19 %, la taxe à l’importation – 1 000 tiges de cigarettes à 5 000 FCFA, les frais de douanes ; et la vignette. Seulement, « Lorsque vous totalisez toutes ces taxes, cela va au-delà des 100 %. Et c’est dessus que les industries du tabac se basent pour ne pas atteindre les 75 % recommandés par l’OMS », explique Prince Mpondo.

Même si la C3T reconnaît que la taxation du tabac est passée de 21 % à 75 % ces dernières années pour cette organisation de la société civile, l’on est encore loin du compte. D’où le plaidoyer mené par elle pour que le gouvernement fasse respecter les recommandations de la Cclat. « Une taxation forte des produits du tabac permettra non seulement de réduire le taux de consommation du tabac, mais d’avoir assez de ressources pour investir dans la santé », soutien prince Mpondo.

Olive Atangana

Journaliste diplômée de l'École supérieure des sciences et techniques de l'information et de communication (Esstic) au Cameroun. Passionnée et spécialisée des questions de santé publique et épidémiologie. Ambassadrice de la lutte contre le paludisme au Cameroun, pour le compte des médias. Etudiante en master professionnel, sur la Communication en Santé et environnement. Membre de plusieurs associations de Santé et Politique, dont la Fédération mondiale des journalistes scientifiques (WFSJ) et le Club des journalistes politiques du Cameroun (Club Po). Très active sur mes comptes Tweeter et Facebook.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *