Quatre régions en épidémie parmi lesquelles celle du Littoral où la maladie fait des ravages. Une campagne de vaccination et de sensibilisation est en cours dans ces régions. Lancée le 5 août, elle s’achève le 14 août 2020.

Au 30 juillet 2020, les chiffres officiels faisait état de 1265 cas de choléra et 63 décès déjà enregistrés (dont 19 en communauté et 44 hospitaliers). Selon le rapport de situation de la gestion de l’épidémie de choléra au Cameroun, quatre régions sont en épidémie depuis janvier 2020. Ce sont le Centre, le Sud-Ouest, le Sud et le Littoral. Celle-ci est d’ailleurs la plus touchée par cette maladie, avec 39 décès et 686 cas dont 31 confirmés. Selon la carte des DS en épidémie et à risque de la Direction de la lutte contre la maladie et les épidémies, elle y est concentrée à Dibombari, Bonassama et Manuka, Tiko (Sud-Ouest).

Une campagne de sensibilisation et de vaccination y a cours notamment, dans les DS de New Bell, Nylon, Bonassame et Japoma. Onze aires de santé étaient concernées par ladite campagne de vaccination contre le choléra dont six au district de santé de New Bell. Elle ciblait 190 000 personnes.  Elle a été lancée dans plusieurs districts de santé des régions du Littoral, Sud et Sud-Ouestle depuis le 4 août et s’achève le 14 aout 2020.

Dans la région du Sud-Ouest, les DS à risque sont Muyuka, Limbe, Buea. Dans le Centre, ce sont ceux de Mfou, Mbankomo, Ngoumou, Nkolbisson, Djoungolo qui le sont tandis qu’Efoulan et Nkoldongo sont en épidémie. Les autorités sanitaires continuent de faire face à une insuffisances d’intrants de prise en charge dans la riposte.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here